La politique à l'épreuve de ses passions

le 
Mardi, 28 Avril, 2015 - de 12:15 à 13:15
Alain Faure

En science politique, on décrypte d'abord le pouvoir au filtre sociologique et historique de la violence entre les individus, en étudiant le sang et la sueur des affrontements entre acteurs, entre groupes et entre institutions. Mais la célèbre formule de Churchill évoque aussi des larmes et de la peine. La voie émotionnelle offre des perspectives très stimulantes pour comprendre comment la politique se nourrit de drames, de blessures, de désirs et de colères, d'aveuglements et d'intuitions remarquables. C’est par exemple un déclencheur dans certains engagements militants, parfois un marqueur dans les positionnements idéologiques, souvent un moteur dans les mobilisations collectives ou un ressort dans des joutes identitaires.

En menant des enquêtes auprès des élites des collectivités locales, Alain Faure s’intéresse aux passions du pouvoir local afin de mieux comprendre les interférences des émotions dans l'entrée et dans la compétition politique, dans le dialogue avec les habitants et les groupes d'intérêts, et même parfois dans la formulation de grandes orientations de politiques publiques. La démarche entre en écho avec ce que des chercheurs situés dans différentes disciplines en sciences sociales désignent comme un affect turn, sur l’idée qu’il est nécessaire d'enrichir les schémas explicatifs de données sur la puissance des sentiments dans l’activité humaine et dans les régulations collectives. A cet égard, le champ du politique offre de nombreux cas d’école sur le processus de réenchantement du monde lié à l’intensité émotionnelle d'événements traumatiques, de comportements radicaux, de récits flamboyants… Avec une énigme particulièrement complexe: le rôle de chaque esprit des lieux dans la façon sensible de concevoir ensemble (à l'échelle d'un quartier, d'une ville ou d'une région) le bien commun, l'intérêt général et le dialogue démocratique.

Informations complémentaires: 

Alain Faure est directeur de recherche CNRS en science politique à l’Université de Grenoble Alpes au sein du laboratoire Pacte à l'Institut d'Etudes Politiques de Grenoble. Il tient un carnet de recherche sur Les énigmes de l’action publique locale.
Ses travaux actuels portent sur la montée en puissance des institutions métropolitaines et sur les premières émotions politiques des élus locaux de premier rang (France, Canada, Italie).

Il a publié récemment :

  • What holds the Arctic together? - C. Pelaudeix, A. Faure et R. Griffiths, dir. (Éd. L’Harmattan, 2012)
  • L'action publique locale dans tous ses états - A.-C. Douillet, A. Faure, C. Halpern et J.-P. Leresche, dir. (Éd. L’Harmattan, 2012)

Page web : http://www.pacte-grenoble.fr/blog/membres/faure-alain/

Carnet de recherche : http://enigmes.hypotheses.org/