Du risque à la menace : de l’inadéquation de la notion de risque pour les enjeux écologiques globaux

le 
Mardi, 21 Juin, 2016 - de 12:15 à 13:15
Dominique Bourg

Au cours du dernier quart du vingtième siècle, la notion de risque a connu une inflation certaine. Tout à peu de choses près est devenu risque. Or, il y a là une forme d’extension indue de la rationalité économique. Je chercherai à montrer que les dommages qui pourraient découler des dégradations globales du système Terre – du type changement climatique, acidification des océans, basculement des écosystèmes, sixième extinction, etc. – ne sauraient relever de la notion de risque. Ils ne satisfont nullement à ses conditions d’usage. Ils affecteront les conditions d’habitabilité de la Terre et constitueront pour cette raison des dommages transcendantaux.

Informations complémentaires: 

Dominique Bourg est philosophe, professeur ordinaire à la Faculté des géosciences et de l'environnement de l’Université de Lausanne. Il dirige avec Alain Papaux la collection "L'écologie en questions" aux PUF ; il est membre du comité scientifique ou de rédaction des revues VertigO et Esprit. Ses domaines de recherches sont l'étude de la pensée écologique, les risques et le principe de précaution, l'économie de fonctionnalité, le débat public et la démocratie écologique.

Il est ou a été membre de plusieurs commissions françaises : la CFDD, la Commission Coppens chargée de préparer la Charte de l’environnement désormais adossée à la Constitution française, le Conseil national du développement durable ; il a vice-présidé la commission 6 du Grenelle de l'environnement et le groupe d'études sur l'économie de fonctionnalité et a participé à la Conférence environnementale de septembre 2012. Il a été membre du conseil scientifique de l'Ademe. Il est vice-président la Fondation Nicolas Hulot et participe à l'Organe de prospective de l'Etat de Vaud. Il est Officier de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite.

Sélection d'ouvrages :

  • L’homme artifice (Gallimard, 1996)
  • Nature et technique (Hatier, collection « Optiques Philosophie », 1997)
  • Parer aux risques de demain. Le principe de précaution.  Dominique Bourg et Jean-Louis Schlegel (Seuil, 2001)
  • Le nouvel âge de l’écologie (Éd. Descartes & Cie-Charles Léopold Meyer, 2003)
  • Perspectives on Industrial Ecology. Foreword by President J. Chirac.  D. Bourg et S. Erkman (Greenleaf Publishing, 2003)
  • Conférences de citoyens, mode d’emploi.  Dominique Bourg et Daniel Boy ( Ed. Descartes &Cie-Charles Léopold Meyer, 2005)
  • Le Développement durable demain ou jamais. D. Bourg et G.-L. Rayssac (Gallimard, 2006)
  • Vers une démocratie écologique. Le citoyen, le savant et le politique. D. Bourg et K. Whiteside (Seuil, 2010)
  • Pour une 6eme République écologique. D. Bourg et alii. (Odile Jacob, 2011)
  • Du risque à la menace. Penser la catastrophe. D. Bourg, P.B. Joly et A. Kaufmann, co-dirs. (Puf, 2013)
  • La pensée écologique. Une Anthologie.  Dominique Bourg et Augustin Fragnière (PUF, 2014)
  • Les Scénarios de la durabilité. [livre électronique]. Dominique Bourg et Gabriel Salerno (Bookboon, 2015)
  • Dictionnaire de la pensée écologique. Dominique Bourg et Alain Papaux (PUF, septembre 2015)
  • Science, conscience et environnement. Penser le monde complexe. Gérald Hess et Dominique Bourg (PUF, mars 2016)