La France et sa police : je t’aime moi non plus

le 
Mardi, 21 Novembre, 2017 - de 12:15 à 13:15
Fabien Jobard

Les Français entretiennent avec leur police une relation passionnée. Curieusement présentée comme une institution régalienne, la police fait l’objet de scores élevés d’approbation dans l’opinion publique, mais elle ne cesse dans le même temps de constituer un problème politique, soit que les policiers manifestent leur hostilité au gouvernement ou à l’autorité judiciaire, soit que les citoyens s’élèvent contre les abus policiers.

Lors de cette conférence, Fabien Jobard essaiera de démêler l’écheveau de la relation entre police, politique et société en France, et ce par le recours aussi fréquent que possible aux enquêtes qu’il a menées sur cette institution mais aussi aux comparaisons internationales.

Informations complémentaires: 

Fabien Jobard est chercheur au CNRS, docteur en science politique. Ancien directeur du Centre de recherches Sociologiques sur le Droit et les Institutions Pénales (CESDIP), il est aujourd'hui au Centre Marc Bloch, un centre franco-allemand de recherches en sciences sociales sis à Berlin.
Il travaille actuellement avec des collègues allemands et son collègue grenoblois, Laurent Bègue, à une grande enquête sur la peine et la justice en France et en Allemagne. Il a récemment publié, avec Jacques de Maillard, Sociologie de la police, aux éditions Armand Colin.

Bibliographie sélective :

  • Sociologie de la police. Politiques, organisations, réformes. Fabien Jobard, Jacques de Maillard  (Armand Colin, Collection U, 2015)
  • L'atelier du politiste. Théories, actions, représentations.  Sous la direction de Pierre Favre, Olivier Fillieule et Fabien Jobard (La Découverte, 2007)
  • Citoyens et Délateurs. La délation peut-elle être civique ?  Sous la direction de Jean-Paul Brodeur et Fabien Jobard (Ed. Autrement, 2005)
  • Bavures policières ? La force publique et ses usages (La Découverte, 2002)

Site web : https://cmb.hu-berlin.de/team/profil/fabien-jobard/