Le cerveau funambule : les neurosciences peuvent-elles nous aider à développer notre sens de l’équilibre attentionnel ?

le 
Mardi, 24 Février, 2015 -
de 12:15 à 13:15
Jean-Philippe Lachaux

Notre attention conditionne la qualité de tous nos actes et de toutes nos expériences, dans notre vie professionnelle, scolaire ou de loisirs, mais aussi dans nos relations familiales, amicales, amoureuses ... pour cette raison, William James, père fondateur de la psychologie moderne, qualifiait il y a déjà un siècle, l'éducation de l'attention, d'«éducation par excellence» et l'attention elle-même, d'«acte essentiel de la volonté». Dans notre monde moderne hyper-connecté, cette affirmation n'a jamais été aussi vraie.

Mais maîtriser son attention, ce n'est pas la contrôler par la force, car l'attention ne se laisse jamais dompter : elle s’apprivoise. Et pour l’apprivoiser, il faut d'abord la comprendre ; nous verrons ensemble que c’est ce que permettent aujourd’hui les neurosciences cognitives. Partant de ce constat, j’essaierai de montrer comment il est envisageable de déduire du fonctionnement même du cerveau des moyens pratiques de mieux se concentrer, en développant son sens de l'équilibre attentionnel.

Informations complémentaires: 

Jean-Philippe Lachaux est directeur de recherche à l’Inserm, au sein du Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon. Il anime un groupe dédié à la compréhension des mécanismes cérébraux des grandes fonctions cognitives humaines.

Il a publié récemment :

  • Le Cerveau Attentif : Contrôle, Maîtrise et Lâcher-prise (Éd. Odile Jacob, 2011)

Site web en anglais : http://www.braintv.org/BrainTV/Home.html
Site présentant ses recherches et quelques films illustrant la réaction du cerveau face à une distraction (sonnerie de téléphone par exemple) et lorsqu'il se concentre.