Mobilités ambiguës et sociétés contemporaines

le 
Mardi, 13 Juin, 2017 -
de 12:15 à 13:15
Vincent Kaufmann

Depuis une trentaine d'année, plus que jamais sans doute dans l'histoire de l'humanité, la mobilité est devenue centrale dans la vie des personnes. Au sein d'un couple, souvent l'un et l'autre exercent leur profession dans des villes différentes. Dans leur existence pimentée de vols lointains pour le travail ou les loisirs, ils bougent sans cesse. Se sentent-ils pour autant plus libres? En outre, ils tiennent à s'enraciner dans leur maison de campagne. Ce va-et-vient caractérise la société contemporaine, ample phénomène dont Vincent Kaufmann analysera ici les conséquences : éclatement urbain, rôle impérieux de la voiture, embouteillage des transports, sort des enfants, et surtout capacité personnelle de s'adapter à cette mobilité, financièrement et mentalement, sous peine d'être marginalisé. Cette conférence s’appuiera sur la nouvelle édition revue et actualisée de son ouvrage "Les paradoxes de la mobilité : Bouger, s'enraciner" à paraître début 2017 aux Presses polytechniques et universitaires romandes.

Informations complémentaires: 

Vincent Kaufmann est professeur de sociologie urbaine et d’analyse des mobilités à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Il dirige le laboratoire de sociologie urbaine – LaSUR de cette haute école. Depuis 2010, il est en outre directeur scientifique du Forum Vies Mobiles, un institut de recherché financé par la SNCF sur l’écomobilité.  
Après un master en sociologie de l’Université de Genève, Vincent Kaufmann réalise son doctorat à l’EPFL sur les logiques d’actions qui sous-tendent les pratiques modales de transport. Il a enseigné à l’Université de Lancaster (2000-2001) et à l’Ecole des Ponts ParisTech (2001-2003), à l’Université de Nimègue (2010), à l’Université de Toulouse Le Mirail (2011) et à l’Université Catholique de Louvain (2006-2016).
Ses travaux actuels portent sur la mobilité et ses liens avec la transformation des sociétés contemporaines et de leurs territoires.

Bibliographie sélective :

  • Les paradoxes de la mobilité : Bouger, s'enraciner (Presses polytechniques et universitaires romandes, à paraître 2017)
  • Tranches de vie mobile (Ed. Loco, 2014)
  • Retour sur la ville (Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, 2014)